enquête
réponses
messages
Page "résultats"
volontaires
contactez-moi

"Résultats" Comme en démocratie participative, des CHOIX pour les quinquas vieillis au chômage infligé, et qui aparaîssent nettement majoritaires dans l'enquête "action.antichomage", sont soumis en relance à différents contacts, en les sollicitant de répondre par OUI, NON, ou NSPP (ne se prononce pas). En conséquence pour les personnes qui évitent de répondre, leurs choix ne sont pas renseignés. Le 1er : Prise en compte des trimestres de chômage pour l'accès à la retraite pour les chômeurs âgés, remettant à l'heure la pendule du vieillissement. le 2ème : Remplacement des départs en retraite par des quinquas ou seniors au chômage. La 3ème : TICS (travaux d'intérêts collectifs et sociaux) s'agissant d'embauches normales par une organisation décidée, pour collecter et assurer des travaux de courte durée ou en débordement qui existent dans les entreprises ou les collectivités, et qui en l'état n'enclenchent pas d'embauche surtout de travailleurs âgés au chômage de longue durée, ni d'ailleurs de jeunes peu expérimentés. La 4ème : une indemnité chômage à toute personne en fin de droit ASSEDIC à qui le chômage est durablement infligé, comme déclaré par nos élus, par les anciens Premiers Ministres BARRE et DELORS, comme d'ailleurs stipulé dans les droits de l'Homme et dans la constitution de la RF

NOM Prémon Activité ou Qualité VILLE

 

Code Postal
Obervation

1er

choix

2ème

choix

3ème

choix

4ème

choix

Tessier Jean laissé à l'ANPE depuis 1996 Surgères 17700
OUI
OUI
OUI
OUI
                 

 

 

provisoires de 439 enquêtés au 2 décembr 2006.

Parmi les 439 enquêtés, 31 % sont des salariés, 6 % sont des retraités, 6 % des dirigeants, 57 % de chômeurs (29 mois en moyenne et 741 euros dont autour de 20 % qui ne touchent ni ASS ni RMI . 53 % sont des femmes 47 % des hommes. L'âge moyen est de 45 ans et 98 % sont de nationalité française.
(Pour rendre plus lisibles ces résultats, les pourcentages des "sans opinion" ont été intégrés à égalité entre les "OUI" et les "NON")
OUI NON
A Pour les chômeurs en fin de droit, lorsque leur conjoint a son emploi, êtes vous pour qu'ils aient l'allocation de solidarité spécifique (ASS) sans laquelle ils n'ont ni accès aux dispositions liées à l'emploi ni à celles de la retraite. 87 13
B Les équivalences retraite des périodes de travailleur en recherche d'emploi, astreints aux démarches et aux stages gratuits pour les entreprises, vous paraissent-elles indispensables ? 80 20
C Acceptez-vous l'idée d'embauches par les Collectivité territoriales de chômeurs considérés comme trop âgés ou pas assez expérimentés, pour collecter et assurer des travaux d'intérêts collectifs ou sociaux (TICS) que des entreprises ou des collectivités peuvent ainsi confier ? 81 19
D Etes-vous favorable aux mises en retraite au taux normal des chômeurs âgés dès leur 56ème anniversaire s'ils ont travaillé très tôt, et sans cesse rejetés après les 50-55 ans. 92 8
E Doit-on laisser faire des travaux non déclarés, clandestins ou dissimulés et qui de ce fait sont soustraits des régimes sociaux. 17 83
F Acceptez-vous de soumettre du travail à de nouveaux travailleurs indépendants âgés (NTIA) qui, de la sorte pourraient créer leur emploi, voire d'autres emplois 70 30
G Mettre les chômeurs âgés de nouveau en formation si celle-ci n'est pas directement liée ou attachée à un emploi, y êtes vous favorable 36 64
H Etes-vous pour les remplacements des départs en retraite par des chômeurs âgés (selon compétences) comme d'ailleurs annoncé par le 1er Ministre depuis janvier 2005 80 20
I Etes-vous favorable au contrat nouvel embauche (CNE) dont la période d'essai vient d'être allongée à 24 mois (entreprises de moins de 20 salariés) 23 77
J Acceptez-vous l'idée de travailler ou de donner du travail à faire, avec des chèques emploi services univrsel (CESU) dont le développement en est prévu 60 40
K Le contrat d'avenir et le contrat d'insertion-revenu minimum d'activité (CI-RMA), sont récemment déployés par l'ANPE pour la réinsertion professionnelle des chômeurs y compris pour les plus âgés; y êtes vous favorable. 45 55
L Le développement des restos du coeur comme "solution"au chômage infligé aux personnes sans cesse rejetées, est-ce normal ? 7 93
M Etes vous pour l'exigence du droit au travail et d'une indemnité due à toute personne à qui le chômage est infligé,en vertu des articles 21 à 25 des droits de l'homme et du citoyen, adoptés par notre constitution de la République Française 90 10
N Puisque ce sont les travailleurs qui contribuent aux retraites, êtes vous pour les rééquilibrages des retraites quand on en voit tant d'exagérées et beaucoup de retraites qui ne permettent pas de vivre. 90 10
O Des emplois en CDD renouvelables pour les chômeurs de plus 57 ans de manière à leur permettre d'atteindre l'âge de liquidation de leur retraite et des plans de carrière pour les autres, selon vous, n'est-ce pas une nouvelle forme de discrimination et d'inégalités ? 73 27
P Le CPE (contrat première embauche) est apparu pour les jeunes pour les entreprises de 20 salariés et plus, y étiez vous favorable ? 26 74
Q Pour améliorer leur sort, pensez-vous que les chômeurs doivent militer dans les syndicats et ou dans les prochaines campagnes électorales qui s'engagent ? 62

38

Et les appréciations de l'enquête : qu'en est-il ? Au regard des réponses notées, on précise que 80 % des enquêtés l'apprécient. A titre de témoignage, voici 2 séries de notations exprimées :

Vos appréciations

de l'enquête

Les 10 premières
Une autre série de 10
Les 10 dernières
Pas mal
MERCI
Parfait
Bonne
Devrait être lue par tous
C'est clair
Intéressante
Enfin un sondage utile
Très bien
Très intéressante
Initiative à soutenir
Quid de la répartition des revenus ?
Très bien
Bonne, suggère l'opinion
Je l'espère utile et j'y réponds
Justifiée et interpellante
Pas très bonne
Assez bien
Moyenne
Bonne enquête
Pertinente
Trop orientée
Bien posée
distinction entre chômeurs
Bien Bien sauf des formulations Très bien
Bravo l'enquête
Assez bien
C'est juste

 

Le chômage baisse nous dit-on. Sur la Région connue c'est à dire la nôtre qu'est le Poitou-Charentes, le chômage après avoir augmenté à l'automne dernier, tend à se stabiliser. Ceci dit les DRE (Dispenses de recherche d'emploi) ou autres déclarations de rejets, affectent tout le monde et notamment les plus de 55 ans. L'exclusion ainsi pratiquée cache les réalités du chômage infligé aux vieux-quinquas. L'appellation de seniors étant communément utilisée pour désigner des personnes qui benéficient d'une situation de retraite, qu'il nous soit enfin permis d'utiliser l'appellation de "vieux-quinquas" quis paupérisés sont en l'état, sans espoir de retraite.

Demandeurs d'emploi RPC au 31 décembre 2005 catégorie 1

Moins de 24mois Plusde 24 mois TOTAL Taux des plus de 24 mois Taux de chaque tranche d'âge
55 ans et plus
1906
810
2716
30 %
4 %
45 à 54 ans
9183
2901
12084
24 %
20 %
25 à 44 ans
28756

4389

33145
14 %
54%
moins de 25
12917
422
13339
3 %
22 %
TOTAL
52762
8522
61284
14 %
100 %

Demandeurs d'emploi RPC source DRTE au 30 sept. 2005 catégorie 1

Moins de 24mois Plusde 24 mois TOTAL Taux des plus de 24 mois Taux de chaque tranche d'âge
55 ans et plus
2041
879
2930
30 %
5 %
45 à 54 ans
9028
2886
11014
24 %
19 %
25 à 44 ans
28616
4319
32935
13 %
54 %
moins de 25
13206
430
13638
3 %
22 %
TOTAL
52896
7755
61407
14 %
100 %

Demandeurs d'emploi RPC source DRTE au 30 juin 2005 catégorie 1

Moins de 24mois Plusde 24 mois TOTAL Taux des plus de 24 mois Taux de chaque tranche d'âge
55 ans et plus
2185
927
3122
30%
6 %
45 à 54 ans
8785
2758
11543
24 %
21 %
25 à 44 ans
26608
4008
30616
13 %
55 %
moins de 25
9462
300
9762
3 %
18 %
TOTAL
47050
7993
55043
15 %
100 %

Demandeurs d'emploi RPC source : DRTE au 31 mars 2005 catégorie 1

Moins de 24mois Plusde 24 mois TOTAL Taux des plus de 24 mois Taux de chaque tranche d'âge
55 ans et plus
2482
1048
3530
30 %
6 %
45 à 54 ans
9557
2857
12414
23 %
20 %
25 à 44 ans
29752
4233
33985
12 %
55 %
moins de 25
11149
350
11499
3 %
19 %
TOTAL
52940
8488
61428
14 %
100 %

Nous indiquerons ici pour la fin octobre 2005 l'actualisation des chiffres du chômage ainsi qu'une première approche des réponses à l'enquête anti-chômage.